COMMENT SE RECONVERTIR DANS LE NUMÉRIQUE ?

  • Post category:Non classé
  • Post last modified:7 décembre 2021

Un secteur avec un fort potentiel

Il existe d’innombrables raisons de se reconvertir dans le numérique. Vous sentez que votre travail actuel ne participe plus à votre bien-être au quotidien ? Votre emploi constitue une source de stress et de frustration ? Vous voulez relever de nouveaux défis ou élargir vos compétences ? Le numérique se présente comme un champ d’opportunités pour toute personne souhaitant changer son quotidien.

Le numérique gagne du terrain. Les entreprises et les prestataires de services passent progressivement à la digitalisation de leur système. Métiers d’avenir et ouverts sur plusieurs zones d’activité, des milliers de postes du Web se créent chaque année.

D’après les statistiques de France Stratégie, d’ici 2022, plus de 210 000 postes seront à pourvoir dans le digital. Si vous envisagez une reconversion professionnelle, saisissez cette opportunité.

L’innovation est au cœur de l’univers du digital, car c’est un univers qui n’est pas figé. De ce fait, de nouvelles demandes se créent et des compétences inédites sont demandées.

3 conseils pour se reconvertir dans le web

  1. Débarrassez-vous de vos croyances limitantes

Plus qu’ailleurs, une reconversion dans les métiers du web suscite d’innombrables questions, ou au moins une seule qui revient particulièrement : « Est-ce vraiment fait pour moi ? ». Il est important de se rassurer à ce niveau et d’avoir conscience que travailler dans le web ne nécessite pas de correspondre à la caricature du geek, petit génie de l’informatique, codant nuit et jour quand il n’est pas occupé à jouer en ligne avec son équipe de soldats virtuels. Il est toujours bon de le repréciser : les métiers du web sont réellement accessibles à tous. Bien évidemment, il est préférable d’être déjà un minimum à l’aise avec l’outil informatique, mais vous verrez que vous pourrez tout à fait suivre une formation et évoluer dans ce milieu sans forcément savoir réparer une imprimante.

Dans tous les cas, il faut bien avoir en tête que l’objectif d’une reconversion professionnelle est de faire connaissance avec un nouvel univers. Il est donc normal d’avoir des appréhensions et des moments de doute y compris durant la formation. Ayez confiance en vos capacités, et surtout en votre motivation et votre curiosité, autant de qualités qui permettront de faciliter votre apprentissage. Par ailleurs, il est essentiel de prendre du recul face aux discours des personnes peu familières aux métiers du web qui pourraient vous décourager parce que soit-disant vous n’avez pas (encore) les compétences requises pour vous reconvertir dans ce domaine.

  1. Choisir un métier du web en phase avec ses aptitudes

Si une reconversion est un temps professionnel qui permet l’acquisition de nouveaux savoir-faire, ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas effectuer au préalable un état des lieux de vos connaissances actuelles et de vos appétences. Le marketing vous a toujours attiré mais vous n’avez jamais osé franchir le cap ? Intéressez-vous aux différents métiers du webmarketing : trafic manager, consultant SEO, chargé de projet SEA, la liste est longue ! Vous avez déjà endossé des fonctions managériales et souhaiteriez renouveler l’expérience dans un domaine que vous avez choisi ? Pourquoi ne pas vous former au métier de chef de projet digital ?

Vous l’aurez compris, les postes en rapport avec le web sont variés, et vous aurez tout intérêt à vous connaitre un minimum afin de faire un premier tri entre les différentes spécialisations de domaine : développement informatique, webdesign, marketing digital, community management, gestion de projet, etc. Heureusement, des passerelles existent entre ces familles de métiers, et il peut très bien arriver à une personne en reconversion de se prendre de passion pour le développement web lors d’une formation initialement dédiée au marketing digital.

  1. Ayez déjà une expérience avant même votre entrée sur le marché du travail !

Les employeurs évoluant dans le secteur du web portent d’avantage attention aux compétences techniques et au savoir-être d’un candidat plutôt qu’à ses diplômes. L’expérience est aussi un facteur décisif lors du processus de recrutement. Même si vous avez déjà une expérience professionnelle à valoriser en tant que personne ayant suivi une reconversion dans le web, votre profil sera bien mieux considéré si vous avez été confronté à la réalité du terrain dans ce domaine d’activité. Pour cela, pas de secrets : réaliser au moins des stages et au mieux une alternance afin de monter en compétences et optimiser votre employabilité. Le combo alternance et formation à distance sera par exemple très apprécié des recruteurs qui seront plus à même de vous prêter des qualités indispensables dans les métiers du web tels que l’autonomie, la polyvalence et la motivation.

Financer sa reconversion au numérique

Financer votre reconversion demande souvent un grand investissement : du temps et de l’argent. Pour ce faire, le Ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique a lancé un plan d’action. Ceci afin d’aider les professionnels souhaitant se reconvertir dans le numérique.

À ce titre, le gouvernement a mis en place des institutions de formations qualifiées pour les accompagner dans cette nouvelle voie. L’IFOCOP fait partie des instituts majeurs créés à cet égard. L’établissement dispense plusieurs formations relatives aux métiers du Web.
Plusieurs sites renommés proposent également des formations à titre gratuit. OpenClassrooms est une des ressources les plus fournies.

Aujourd’hui, plusieurs plateformes permettent aux professionnels de s’initier à ces nouveaux métiers, afin de se reconvertir. YouTube est sans doute la première ressource la plus utilisée. Son avantage principal est son ouverture. Accessible partout en France, le site se présente comme la base de l’auto-apprentissage des emplois digitaux. Il importe néanmoins de faire attention quant à son utilisation. Son accessibilité est également un de ses principaux inconvénients. Des milliers de vidéos postées, il est difficile de déterminer lesquelles sont de qualité, avec des informations pertinentes et véridiques. Pour vous faciliter la tâche, référez-vous au nombre de vues. Toutefois, n’hésitez pas à parcourir YouTube pour trouver des contenus enrichis. Ce ne sont pas toujours les vidéos les plus populaires qui sont les meilleures. Vous pouvez retrouver dès maintenant un article sur notre site « Comment se former en ligne » (https://formationsinformatiques.com/comment-se-former-en-ligne/?preview_id=35947&preview_nonce=f08b88b868&post_format=standard&_thumbnail_id=35949&preview=true ).

Laisser un commentaire